Refus du féminin

Responsable de rubrique : Patrick Monribot

Adolescence et féminité : ce qui s’en écrit au cours des ans

Craindre le féminin, ou l’écrire

Dora et sa féminité

Hystérique sans doute, mais pas moins femme

« La sexualité féminine et la société» [1]

L’envers des tentations identitaires

Le silence de la Nature ou le secret des femmes

Se heurter à l’énigme du féminin

Le pouvoir des Japonaises

Une version de ce qu’est une femme pour un homme.

Le rêve de la Moitié

de la Surmoitié à la Moitié, jusqu’au mi-dire : géométrie de la division

L’alouette

Aux jeux de l’amour et de l’honneur…

« Je préfèrerais ne pas »

Le refus du féminin est donc : ne pas prendre appui sur le féminin.

Le refus du féminin

La féminisation obtenue en fin de cure comme l’envers du refus du féminin

Dernières publications

Suivez-nous !

982FansLike
541FollowersFollow
2,353FollowersFollow