Refus du féminin

Responsable de rubrique : Patrick Monribot

Adolescence et féminité : ce qui s’en écrit au cours des ans

Craindre le féminin, ou l’écrire

Dora et sa féminité

Hystérique sans doute, mais pas moins femme

« La sexualité féminine et la société» [1]

L’envers des tentations identitaires

Le silence de la Nature ou le secret des femmes

Se heurter à l’énigme du féminin

Le pouvoir des Japonaises

Une version de ce qu’est une femme pour un homme.

Le rêve de la Moitié

de la Surmoitié à la Moitié, jusqu’au mi-dire : géométrie de la division

L’alouette

Aux jeux de l’amour et de l’honneur…

« Je préfèrerais ne pas »

Le refus du féminin est donc : ne pas prendre appui sur le féminin.

Le refus du féminin

La féminisation obtenue en fin de cure comme l’envers du refus du féminin

Dernières publications

L’élan

La merveilleuse Alice de Tim Burton

L’inconnue

L’insubstance du féminin

Suivez-nous !

982FansLike
539FollowersFollow
2,351FollowersFollow