Edito

Polyphonie

Folies amoureuses

Puissance de la Sphinge

Cette semaine

MODERATO CANTABILE : Un amour fou

Ravissement d’une femme « pris comme objet dans son nœud même »

Cécile Reims : clandestine, une position décidée

Une Subversive jouissance de la disparition, jusqu’à la trace

Puissance de la Sphinge

La Bête n’est pas celle qu’on croit

La légende Sagan : une voilette sur l’horreur

Ce qui permet de se trouver

Une logique du féminin, en réponse au plus grand défi de...

Le phallus : anti-écolo ?

« Ecce Homo », exposition d’Ernest Pignon-Ernest

Figures de l’éclat ou du mondain

Les mystères du féminin

Précieuses sculptures

Entre deux hommes : le baiser de la femme araignée

Les semblants de virilité questionnés

Perdus dans le décalage – More than this

Que faire de sa vie ?

Le baiser

Vertige de l’abandon

Une intrigante de parole

Dans Jacques le fataliste de Diderot

Pénélope ou les ruses de l’incertitude féminine

De l’absence comme partenaire réel

Pas une bluette, des Bleuets

Couleur de femme

Une lecture de femme ?

Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ?

Le beau défaut de la Nature

Au pied de l’arbre du péché

Sinthome, rapport, ravage

Il n’y a pas d’équivalence entre les sexes… Quelques conséquences à la lumière du sinthome

Précédement ...

Aimer aimer

Le baiser

Pas une bluette, des Bleuets

Une lecture de femme ?

Edito

Polyphonie

Après ce numéro 27, Midite, la newsletter du blog Femmes en psychanalyse, ne paraîtra plus sur vos écrans. Place aux J49 qu’elle aura préparées avec enthousiasme et sérieux, pas sans la participation des responsables des treize rubriques (Christiane Alberti, Dalila Arpin, Hélène Bonnaud, Guy Briole, Myriam Cherel, Sonia Chiriaco, Monique Kusnierek, Marie Laurent, Anaëlle Lebovits-Quenehen, Anne Lysy, Patrick Monribot, Rose-Paule Vinciguerra, Éric Zuliani), qui ont sollicité les plumes de certains d’entre vous, grâce aussi aux nombreuses contributions spontanées qui nous sont parvenues et surtout grâce à la réactivité et l’inventivité de l’équipe du blog. Toutes sur le pont depuis début mai, sans discontinuer, une vraie ruche sur le qui-vive ! Ce fut une expérience joyeuse, vivifiante, enseignante, chaque texte lu avec attention, la plupart édités et illustrés avec le plus grand soin : 176 au total. On aura découvert des œuvres littéraires actuelles et plus anciennes, cinématographiques et autres. Un régal ! Et puis, nous avons pu encore mesurer à quel point les outils conceptuels élaborés par Freud et Lacan demeurent d’une grande actualité quand il s’agit d’approcher le continent féminin, lieu aux contours indéfinis. Partir de l’indicible, mi-dire, évoquer, prendre des détours multiples, se faire la chambre de résonance des dires,...

Suivez-nous !

982FansLike
592FollowersFollow
2,429FollowersFollow